Actualité : livres parus en 2018 et 2019

L'EXPÉRIENCE DE CHACUN EST LE TRÉSOR DE TOUS. Gérard de Nerval.

Parution mai 2019, Éditions Scripta 

« Or, il nous arrive justement de fouiller le grenier, pour meubler notre désoeuvrement, et nous découvrons dans de vieilles malles des paquets de papiers jaunis recouverts de poussière, à coté des photos, des diplômes, d’un journal, des lettres, laissés par l’un de nos aïeux ou l’un de nos parents. Se révèle alors à nous tout un ensemble d’élans, de joies, de chagrins, de regrets, de passions plus ou moins avouées, de blessures jamais tout à fait guéries. Nous nous rendons compte que là est son vrai destin, cette part intimement personnelle et irremplaçable de l’être. Une vérité nous saute aux yeux : la vraie vie ne se limite pas aux savoirs portant sur le comment des choses, savoirs dont le mérite est certain ; elle est dans le désir même que chacun porte à la vie, désir d’une vie ouverte en communion avec d’autres vies… »

 

                                                                                       François Cheng, De l'Âme



 

 

 

.


Parution août 2018, Éditions Scripta :



« On l’avoue :  Isabelle et Gilbert se sont bien amusés en faisant ce livre,  car on peut en même temps travailler dur, ce qui fut le cas, surtout pour Isabelle.

Comment est né ce livre sans prétention  : une velléité de Gilbert depuis quelques années soucieux de recettes pour sa  « marmaille »,  une indiscrétion  anonyme sur ce projet de projet,  et on présente la cadeau piégeant à Gilbert-Djinn le jour de son anniversaire, l'assistance d'Isabelle pour écrire son livre, en lui imposant une date de parution, le 26 août 2018, pas vraiment choisie au hasard… Et le tour est joué !

Le livre est là. Il a choisi de ressembler à une fresque impressionniste, beaucoup de touches minimes, et nous l’espérons, une unité d’ensemble. Il  fallait situer le contexte pour les plus jeunes, ce pourquoi  le livre évoque les  trois générations d’avant Gilbert, dès la mi-xixe siècle.

On s’arrête davantage sur l’immédiat avant-WWII, qui a vu la naissance de Gilbert. Et on évoque, avec  les infos disponibles, les années noires 41-44 de clandestinité pour Gilbert et ses parents. La suite, l’après-guerre, est plus souriante, avec ce sale gosse curieux de tout, touche-à-tout et assez intrépide, apprenant la vie par tous les bords, et néanmoins sous le contrôle affectueux et protecteur de Benjamin et Sophie. Enfin, le texte se termine par l’adolescence aux facettes toujours aussi  diverses, laissant le lecteur curieux de savoir si les soixante années suivantes allaient être aussi haletantes. Réponse  dans le livre à paraître en 2019 ! »


Parution mai 2018, Éditions Scripta 

Format Album, 21 x 27 cm : 



« Née Verseau, j'ai toujours aimé l'eau. Déjà enfant, je nageais très bien ; jeune fille, j'ai appris la voile dans la baie de Rio, puis je me suis engagée à vingt ans comme Marinette, mon mari était lui-même du signe du Poisson, et tous deux nous avons possédé des voiliers, la Belle de Rio I et la Belle de Rio II, traversé la Manche, longé les côtes de France, sillonné la Méditerranée et fait escale d'île grecque en île grecque… Le titre de mon livre est celui d'une chanson, créée en 1935 par Mireille et Jean Sablon sur une musique de Jean Nohain. Ce titre évoque pour moi ma rencontre avec Jean Sablon, dans ma jeunesse, à Rio. »

Parution avril 2018, Éditions Publishroom :
 

Trois ans en 40 est le récit de d'une enfance à Vierzon, durant la seconde guerre mondiale. La famille de Simone Buy travaillait pour la verrerie de Vierzon-Forges depuis des générations. L'histoire de Vierzon, petite ville du Berry à trente kilomètres de Bourges, entre 1940 et 1945, est illustrée par les souvenirs précis et colorés que l'auteur a conservés de cette époque, des souvenirs de petite fille pendant la seconde guerre mondiale.

Son travail auprès des archives de Vierzon a permis de vérifier et préciser tous les événements cités, et à rendre la peinture de cette époque la plus limpide possible aux jeunes lecteurs, ignorant ce qu'ont vécu leurs aînés.


 







www.sandrinerondard.com

Nous sommes les romanciers de notre propre histoire…